Mais l'année dernière nous avons fait à quatre mains une mangeoire pour les oiseaux avec tout le confort, les crochets pour les boules de graisse, les perchoirs, le tout perché sur un poteau suffisamment haut et peu accessible pour les non volatiles ... du genre de ceux qui sont à poils ... avec des crocs pointus et non un bec ... vous voyez ??

Et bien cette année... la bête à poils la plus jeune car la plus légère (sauf que vu ce qu'elle mange, elle va pas resté agile longtemps !!) semble avoir compris qu'il était inutile de courir après les oiseaux quand il suffit de les laisser venir à soi. Sauf que pour le coup, y a pas  beaucoup de candidat au suicide ... Dur dur la vie de félin au jardin !!! mais on y croit ...

Loula_dans_la_mangeoire

en attendant, heureusement qu'il y a une gamelle bien pleine et au chaud à la maison !!